La chanson de Patricia Kass est l’exemple parfait des comportements devant l’amour. Comme l’illustre le fascinant Dom Juan, l’émotionnel emporte la victoire sur la raison :

« Il me dit que je suis belle et qu’il n’attendait que moi…

Il me dit que je suis celle… juste faite pour ses bras
Des mensonges et des bêtises que même un enfant ne croirait pas »

« Il parle comme on caresse de mots qui n’existent pas
De toujours et de tendresse

et je n’entends que sa voix »

« Il me dit que je suis belle… je le vois courir vers moi
Ses mains me frôlent et m’entraînent, c’est beau comme au cinéma
Plus de trahison, de peines, mon scénario n’en veut pas
Il me dit que je suis reine

Et pauvre de moi, j’y crois »

Comment ne pas résister et penser à l’œuvre de Molière Dom Juan où il fait dire à son personnage

« On goûte une douceur extrême à réduire par cent hommages le cœur d’une jeune beauté »

« Enfin, il n’est rien de si doux, que de triompher de la résistance d’une belle personne »

Toutes ces provocations rendent Dom Juan fascinant.

Et sa justification qui semblent frappée du bon sens, mais qui pour moi se situe entre sophisme et hypocrisie.

« Toutes les belles ont droit de nous charmer, et l’avantage d’être rencontrée la première, ne doit point dérober aux autres les justes prétentions qu’elles ont toutes sur nos cœurs »

Et le pauvre Sganarelle tout comme Elvire et le père de Dom Juan ont envi de croire comme Patricia Kass que ces paroles sont sincères.

 

Voilà Dom Juan fascinant de conviction avec Charlotte qu’il séduit en moins de 4 minutes

http://youtu.be/FpC5NjRpHRw

 

Et comme le demande fort justement Dom Juan à son valet

– Qu’as-tu à dire là-dessus ?

Et Sganarelle répond

– Ma foi ! J’ai à dire… je ne sais que dire […].

 

Et vous que dites vous de la chanson de Patricia Kass.

Et trouvez-vous Dom Juan fascinant ou diriez-vous autre chose ?

 

Bien amicalement

Alain Lesage

Le Doc.Blogueur

(Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Merci de partager cet article sur Facebook, en cliquant sur le bouton J’AIME)

Bonjour, je m'appelle Alain Lesage, Directeur de la fédération Kapler. Kapler est un réseau d’agences matrimoniales de proximité qui prospère grâce à ses nombreux partenaires indépendants. Depuis 25 ans, Kapler oeuvre au bonheur de nombreux couples français. Nous redonnons espoir, dialoguons et permettons la rencontre de personnes faites pour s’entendre. Le travail de nos directeurs d’agence indépendants est primordial. Ce sont eux qui vont au contact des personnes seules et les accompagnent jusqu’à leur nouveau couple. C’est cette philosophie de la proximité qui fait notre succès. La promesse de Kapler est d’offrir des rencontres de qualité, dans une démarche humaine et sociale. Si, dans votre projet de recherche d’emploi ou de reconversion professionnelle, c’est aussi cet aspect humain qui vous anime, alors vous êtes au bon endroit.

14 réponses pour “chanson du samedi : Il me dit que je suis belle”

    • Bonjour Georges

      Dom Juan est un personnage fascinant, mais aux yeux de certains psychologue il représente le pervers absolu. Je me demande s’ils ne confondent pas Dom Juan de Molière avec les pseudos “Don Juan” contemporains.
      Pour ce qui est d’être cru, comme le chante Patricia Kass, même si “des mensonges et des bêtises que même un enfant ne croirait pas… mais pauvre de moi j’y crois”
      Il arrive un moment de solitude, ou l’on ressent un tel manque d’amour, ou la raison fait place aux émotions et pour les siècles qui viennent les déclarations d’amour seront toujours prises au sérieux

      Bien amicalement

      Alain lesage
      Le Doc Blogueur

      • Patricia tu as bercée mon adolescence, mes parents te connaissent car je leur ai mis en boucle tes chansons je veux organiser un concert de toi dans ma ville j espe8re que tu accepteras de venir car beaucoup de gens voudraient t’entendre chanter je te fais des gros bisous et serai devant mon televiseur lundi pur te revoir gros bisous et continue e0 chanter tu le fais si bien

  • Bonjour Alain,
    Merci pour cet article. Comme quoi il y a des mots que l’on a envie d’entendre. Une fois de plus, la démonstration que vous connaissez bien l’ame humaine est au rendez-vous.
    Bien amicalement, Alexandre

    • Bonjour Alexandre

      Oui, il y a des mots que l’on a envie d’entendre.
      Les critiques arrivent sans les chercher. nous en entendons pour ainsi dire tous les jours, mais des “compliments” beaucoup plus rarement… et nous ne sommes pas armés contre, il arrive que cela nous gêne dans certains cas. Alors imaginez des compliments amoureux…
      La voix bouleversante de Patricia Kass tout comme celle de Michel Piccoli sont d’une justesse terrible. On a envie d’y croire n’est ce pas ?

      Bien amicalement

      Alain Lesage
      Le Doc Blogueur

  • Que dire là dessus… Je n’ai pas ou plus les codes de la séduction aussi commerciale soit elle qui règne de nos jours et qu’une chanson pareille pourrait émouvoir facilement tellement la quète est difficile…

    • Bonjour Valérie

      Oui le sujet est délicat, et je comprends l’hésitation que vous éprouvez pour aborder votre commentaire. La chanson de Patricia Kass est “commerciale” c’est à dire qu’elle intéresse un grand nombre de personnes prêtent à dépenser de l’argent pour l’acheter. C’est significatif de la justesse des sentiments qui y sont développés, sinon elle serait passée inaperçue.

      Cela ne signifie pas que le nombre à raison, et vous dans l’erreur pour ne pas être émue par celle-ci. Là ce sont les sensibilités artistiques qui interviennent.
      Mais, le sujet est passionnant, et, comme vous le signalez fort justement la quête est difficile

      Bien amicalement

      Alain Lesage
      Le Doc Blogueur

  • Bonjour à toues et tous,
    Je ne peux que réagir à cette chanson qui est une de mes préférées. Commerciale…. oui “peut-être” tout en sachant que Patricia Kass à vécu beaucoup de ce qu’elle chante et que c’est une personne d’une très grande sensibilité. Paroles et interprétation magnifiques. Bon dimanche, prenez soin de vous et soyez heureux car ne jamais oublier que le bonheur est contagieux.
    Corinne
    Corinne

Laisser un commentaire