Et si tout commençait aujourd’hui ?

23 Oct 2011 par

Et si tout commençait aujourd’hui ?

Toouut quoi ?

Le bonheur, la joie de voir de l’amour dans le regard de votre conjoint, une épaule pour vous appuyer. Une présence dans votre lit, le plaisir de refaire des projets de week-end.. Tout ce que vous voulez en fait.

Comme l’a dit Siddharta Gautama. Le bouddha qui fut un prince et qui renonça à son trône pour partir à la recherche de la vérité : « Il  y a deux erreurs que l’on peut faire sur le chemin de la vérité : ne pas aller jusqu’au bout et ne pas commencer »

C’est beau, cela vous plait comme réflexion ? Oui…, ouf…

Plus sérieusement, vous comprenez le rapport entre cette citation avec le fait de sortir de la solitude n’est-ce-pas. Continuer à subir une solitude non voulue n’est pas une fatalité. Une simple décision permet de vous mettre en action sur la voie du bonheur. Et comme je suis dans les citations, une autre de Mao me vient à l’esprit : tout grand voyage commence par un premier pas.

Certaines personnes qui viennent me voir au bureau disent : Alors d’accord. Je suis partant, mais dans quelle direction dois-je aller ? Par quoi commencer.

C’est de ces réflexions qu’est née la Méthode Kapler. Elle n’a rien d’inventée, ce n’est pas une méthode révolutionnaire, tout ce qu’il y a dedans vous le connaissez. Et pourtant elle est unique et aide depuis des dizaines d’années des personnes à former des couples solides.

Cette méthode fait en sorte que les choses arrivent.

Beaucoup de gens hésitent à commencer une recherche. Ils se retiennent ou prennent prétexte d’attendre un moment plus favorable. En bref, ils cherchent des excuses. Cette habitude est étonnamment répandue. Elle détruit petit à petit le moral et la capacité à agir.

Ceux qui suivent la méthode Kapler arrivent à écrire des cartes.

En effet, la nature humaine a besoin d’une carte pour avancer dans la vie. Si vous êtes assez courageux pour en dessiner une, vous trouverez le bonheur. Le secret est simplement de commencer.

Quand ? Le plutôt possible.

Qu’est ce qui vous retient ? La peur d’un échec. C’est vrai que démarrer un projet augmente les chances de vous tromper. Mais la méthode Kapler est là pour vous permettre de vous concentrer sur le résultat et non sur la peur.

En plus, je vous propose de devenir une personne qui initiera les autres personnes seules. Rejetez la tyrannie que la solitude fait subir a des millions de personnes..

Rejoignez mon projet d’écrire un livre sur un sujet passionnant : Comment trouver l’amour. Allez-y passez à l’action aujourd’hui, envoyez-moi un petit mot, un grand article, un roman en fait envoyez un billet d’humeur ou d’humour au choix. Je vous recontacterai personnellement.

Je compte sur vous dans le cadre ci-dessous ou par courriel privé alain.lesage@kapler.be

A bientôt de vous lire

Bien amicalement

Alain Lesage
Le Doc.-Blogueur

SVP, auriez-vous la gentillesse de partager cette information sur la méthode kapler (en la twittant ou sur facebook, etc) afin que ce projet puisse être clôturé le plus rapidement possible. Je vous remercie d’avance.

Lectures complémentaires:

Articles similaires

Partager

4 Commentaires

  1. La peur de l’échec est une des raisons qui poussent les gens à ne pas s’aventurer sur le chemin du bonheur, mais il y a aussi la procrastination qui est la tendance à remettre systématiquement au lendemain les choses importantes surtout lorsque qu’elles ne procurent pas de satisfaction immédiate.

    Cordialement,
    Michel

  2. Xavier

    Je n’avais jamais entendu la formule : « Il y a deux erreurs que l’on peut faire sur le chemin de la vérité : ne pas aller jusqu’au bout et ne pas commencer » mais c’est une prise de consceience merci

Laissez votre avis sur cet article