Le changement fait peur. Alors faut-il rester seul ou vivre en couple

21 Déc 2011 par

Le changement fait peur. Alors faut-il rester seul ou vivre en couple

La peur du changement fait partie de notre culture. Si vous écoutez les informations, vous conviendrez que tout ou presque nous rappelle que nous sommes en danger perpétuel et qu’il faut se protéger.

Au final, a force d’entendre du négatif, nous finissons par vivre dans un bunker mental. Vous serez d’accord avec moi pour dire que ce n’est pas vraiment la solution idéale pour sortir de la solitude

Alors, si le changement fait peur, quelle est votre réponse à la question : faut-il rester seul ou vivre en couple. Le changement et incontournable. C’est la vie-même. Plantez une graine et demain elle sera différente. Vous avez encore un doute ? Regardez une de vos photos prises il y a une dizaine d’années et vous verrez que vous aussi vous êtes changé. C’est la vie même. Tout change, même nous.

Alors, faut-il rester seul ou vivre en couple. La bonne question n’est pas de réfléchir si vous pouvez éviter de changer, mais plutôt de savoir quel type de changement vous souhaiterez dans votre vie amoureuse. Bon, vous allez me dire que ma question est inutile. Que bien sur vous souhaitez un changement positif. Personne de sensé ne veut changer en pire.

Alors, si tout le monde veut une vie meilleure, pourquoi si peu agissent. Quel est le frein invisible. La peur du changement ? Et si c’est cela, existe-t-il une solution pour accepter le changement dans sa vie

OUI, cette clé est la confiance.
Ce n’est pas le changement en lui-même qui est la cause de votre bonheur, mais la façon dont vous décidez de l’aborder. Subtil n’est-ce-pas ?

Alors faut-il rester seul ou vivre en couple ?

Comment ne pas avoir peur du changement dans sa vie sentimentale. Agissez un peu comme lorsque vous conduisez. Vous voyez les virages qui se présentent à vous, et même si vous ne voyez pas la route derrière, vous roulez en toute confiance sachant qu’elle continue. Vous ne vous dites pas «Dis donc toi le virage, que fais-tu sur ma route ? Disparait de ma vie ! » Non vous roulez car vous avez confiance dans les pouvoirs publics qui ont établis des normes pour construire cette route et y mettre des panneaux routiers qui annoncent les dangers. Mais s’il n’y avait pas de panneaux, que feriez-vous ? Vous continuerez à rouler, mais en écoutant votre instinct. Vous adapteriez votre vitesse, et vous seriez confiant en vous car prudent. Dans votre vie sentimentale, c’est la même chose. Il n’y a pas de panneau autour du cou des personnes que vous rencontrerez pour vous prévenir d’un éventuel danger. Mais si suivez votre instinct, vous serez confiant car prudent. Pourquoi, parce que vous écouterez votre cœur.

L’étonnante vérité à propos du changement est qu’il fait partie de la vie et qu’il faut l’accepter avec confiance. Suivez votre instinct. Allez-y. Tout commence par un premier pas

Alors que répondez-vous maintenant à la question : faut-il rester seul ou vivre en couple. Quelle est votre réponse

Je serai intéressé d’avoir votre témoignage.

Bien amicalement
Alain Lesage
Le Doc.Blogueur

Lectures complémentaires:

7 Commentaires

  1. Helene

    j’attire les « tocar » qui me plaquent alors que tout va bien pour moi ?

    comment les détecter et les éviter ? merci de votre réponse.

    • Bonjour Hélène

      A vous lire, faut-il en conclure que vous aimez les « tocars » si comme vous l’écrivez « ils vous plaquent alors que tout va bien pour vous » ?
      Car si c’est le cas, c’est vous qui les attirez involontairement. Dans cette hypothèse il faudrait, pour que cela change, modifier le profil type de l’homme idéal qui est présent dans votre esprit.
      Vous répondre mérite plus qu’un commentaire forcement réducteur.
      Prenons rendez-vous

      Bien amicalement
      Alain Lesage
      Le Doc Blogueur

  2. Quand la vie vous a tellement égratignée en tous domaines que vous avez de la peine à faire confiance aux autres quels qu’ils soient, et pas seulement sur le plan affectif, cela revient à s’appuyer sur le « fameux adage »  » qui dit connais-toi toi-même et tu connaîtras les autres ! Au final, si on n’a plus tellement confiance dans l’autre comment pourrait-on avoir confiance en soi, dans les choix que l’on fait ? Et, il ne suffit pas de se connaître pour éviter les écueils ?

    • Bonjour Fleur des marais

      Vous résumez là toute la dynamique qu’un entretien téléphonique ou un rendez-vous direct avec un conseiller Kapler peut vous apporter. Une séparation est difficile à surmonter sans un soutien extérieur, en tout cas cela prend plus de temps. Avec l’inscription gratuite, vous bénéficiez d’une consultation d’une heure avec un spécialiste en relation humaines.
      Si vous pouvez la faire et donner votre sentiment ce serait intéressant.

      Bien amicalement

      Alain Lesage
      Le Doc Blogueur

  3. Ariane

    Admirant le temps et l’effort que vous mettez dans votre blog et des informations détaillées vous offrir!
    __________________________
    http://reseau-kapler.com

  4. Ingrid

    la question n’est pas simple… vos éléments de réponse méritent de s’y attarder.

Laissez votre avis sur cet article