Mourir par amour ou La Princesse Turandot

Bon après Arno la semaine dernière, passons aujourd’hui à l’opéra Turandot, l’œuvre inachevée de Giacomo Puccini. Il y parle du fait de mourir par amour.

C’est plusieurs belles histoires d’amour en un seul opéra.

Tout d’abord le prince Calaf qui tombe amoureux de Turandot et risque sa vie pour la conquérir. Lui aussi est prêt à mourir par amour.

Voyant Turandot embarrassée, il la libère de son engagement à la condition qu’elle découvre son nom d’ici le lendemain. Nom qu’il lui dévoilera finalement à l’aube remettant ainsi son sort entre ses mains

Pendant ce temps, Liú, la petite esclave amoureuse en secret de Calaf est torturée pour révéler son nom. Elle se poignarde pour ne pas le trahir malgré que celui-ci soit amoureux de Turandot. Elle choisit de mourir par amour.

Et au final Turandot qui désigne l’Amour comme étant le nom de l’inconnu.

Et c’est au cœur de cette nuit où tout se joue que l’air célèbre Nessun dorma  (Que personne ne dorme) se situe. Voilà la dernière performance de Luciano Pavarotti a Turin en 2006.

Il ajoute une émotion peu commune à un argument déjà bouleversant. Irrésistibles les deux dernières minutes lorsqu’il chante la certitude qu’à Calaf de vaincre à l’aube. Heureusement il reste l’image. Merci Luciano

Mourir par amour. Croyez-vous que cela soit encore possible ?

Merci de mettre votre commentaire ci-dessous

 

Bien amicalement

Alain Lesage
Le Doc.Blogueur

 

(Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Merci de partager cet article sur Facebook, en cliquant sur le bouton J’AIME)

Bonjour, je m’appelle Alain Lesage, Directeur de la fédération Kapler. Kapler est un réseau d’agences matrimoniales de proximité qui prospère grâce à ses nombreux partenaires indépendants. Depuis 25 ans, Kapler oeuvre au bonheur de nombreux couples français. Nous redonnons espoir, dialoguons et permettons la rencontre de personnes faites pour s’entendre. Le travail de nos directeurs d’agence indépendants est primordial. Ce sont eux qui vont au contact des personnes seules et les accompagnent jusqu’à leur nouveau couple. C’est cette philosophie de la proximité qui fait notre succès. La promesse de Kapler est d’offrir des rencontres de qualité, dans une démarche humaine et sociale. Si, dans votre projet de recherche d’emploi ou de reconversion professionnelle, c’est aussi cet aspect humain qui vous anime, alors vous êtes au bon endroit.

18 réponses pour “Mourir par amour ou La Princesse Turandot”

Laisser un commentaire