Pour rencontrer des seniors, vive la colocation entre seniors

9 Déc 2012 par

Pour rencontrer des seniors, vive la colocation entre seniors

Soyons direct. Croyez-vous que la colocation entre seniors est une réponse à Jane Fonda qui déclare  « A 74 ans, j’aime faire l’amour » ? Non, bien sûr. Elle souhaite certainement rencontrer des seniors pour partager autre chose que les frais du loyer…

Certains parlent d’un nouveau concept en France avec la colocation entre seniors. Rien de moins, parce que la France compte plus de 13 millions (18 millions en 2015) de personnes de plus de 60 ans dont près de 3,5 millions vivent seuls et 4,5 millions  prévus en 2015. Il devient urgent de trouver une solution pour faire se rencontrer des seniors.

 Aujourd’hui, la colocation entre seniors peut faire sourire. Mais en Belgique les habitats collectifs pour personnes âgées se sont multipliés. En France, faute d’organismes adaptés, tout commence doucement.

  Alors. La colocation entre seniors est une solution pour faire se rencontrer des seniors ? Hier en regardant la télévision je vois un reportage sur la colocation entre seniors. Le journaliste y voyait une solution à tous les problèmes et même un moyen pour rencontrer des seniors. Par exemple le faible coût de la résidence par rapport à une chambre dans une maison de retraite… La baisse de la demande de logement, etc. Oui, d’accord, la colocation entre seniors a des avantages économiques, mais de là a y voir une solution pour faire se rencontre des seniors, il y a un gouffre.

« Rencontrer des seniors » ne signifie pas souhaiter vivre en communauté baba cool d’esprit 68. Peut être que certains nostalgique de cette époque peuvent trouver du plaisir à la colocation entre seniors, mais pour une majorité, cela sera un palliatif à la solitude. Pas une solution.

A la question comment rencontrer des seniors, la réponse est rarement en colocation entre seniors. Il y a de temps en temps une relation qui se noue entre deux pensionnaires d’une maison de retraite, mais c’est suffisamment rare pour le lire dans le journal. Non  la colocation entre seniors n’est pas un outil pour faire se rencontrer des seniors qui souhaitent revivre une belle histoire d’amour.

La colocation entre seniors règle certainement le sentiment de solitude mais pour pas le fait de rencontrer des seniors pour refaire sa vie. C’est un beau sujet de film. Comme le dernier avec Guy Bedos et Jean Pierre Marielle : Et si on vivait tous ensemble ?

La réalité est juste différente. Les divorces entre seniors ont triplé depuis 10 ans. Ce n’est pas pour vivre en colocation entre seniors qu’ils se quittent. Ce n’est pas non plus « A cause de l’automne » comme le dit Alyzée :

  « Rencontrer des seniors » passe par autre chose que par la colocation entre seniors. De plus en plus de seniors trouvent un amour sincère qui illumine leurs vies en utilisant des sites comme www.seniors-divorces.com

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous sur l’utilité de la collocation entre seniors pour faire se rencontrer des seniors

Bien amicalement

Alain Lesage
Le Doc Blogueur

(Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Merci de partager cet article sur Facebook, en cliquant sur le bouton J’AIME)

 

Cette semaine, les gens du nord sont à l’honneur. Mais pour tous les autres, croyez-vous à la destinée ? Si oui, une surprise vous attend
http://reseau-kapler.com/faire-une-rencontre-dans-le-nord/

Les recherches courantes:

Lectures complémentaires:

8 Commentaires

  1. Bonjour Alain,

    Les Seniors en effet et hélas rencontrent nombre de difficultés lorsqu’ils souhaitent refaire leur vie : l’influence de la famille pour ceux qui en ont fondé auparavant, l’image parfois négative collée à tort sur eux.

    Pourtant, grâce à un contact de proximité et aux nouvelles technologies, les Seniors peuvent de nos jours conserver et reprendre leur vie en mains : eux aussi ont le droit à l’Amour, au Bonheur.

    Il n’y a pas d’âge pour Aimer.

    Bien amicalement,

    Fabrice Béguin
    Conseiller en relations humaines
    http://www.affinites-rencontres.com

  2. Bonjour Fabrice

    Effectivement les seniors ont le droit à l’amour. Cela reste la plus belle émotion à vivre.

    Bien amicalement

    Alain Lesage
    Le Doc Blogueur

  3. Bonjour Alain

    Etre séniors n’est pas une étape facile à franchir. Avec les progrès de la médecine, l’allongement de la durée de vie, de belles perspectives s’offrent à eux et ils en sont conscients. Profiter des réseaux sociaux, garder sa liberté, son indépendance, rester maitre de son destin le plus possible, n’est ce pas la plus belle façon de vivre et avoir les meilleures chances de retrouver le Bonheur?

    • Bonjour Alina

      Rester maitre de son destin et certainement une belle façon de vivre.
      Vous avez raison de terminer votre commentaire par ces mots « retrouver le Bonheur »
      Aimer est ce qu’il y a de mieux au monde

      Bien amicalement

      Alain Lesage

  4. bonjour Alain,

    Oui il est rare pour des séniors de se rencontrer à l’occasion d’une colocation entre séniors. Les séniors divorcés ou ayant vécu en couples représentent effectivement une part non négligeable de gens seuls qui effectivement ressentent plus fort le besoin de solitude après le départ des enfants et il n’y a pas d’âge pour aimer et aimer à nouveau !

  5. Téléassistance mobile

    Bonjour
    Je trouve le système intéressant, mieux vaut opter pour une collocation qu’habiter seule! En effet, reprendre sa vie en main quand on est âgé peut paraitre difficile, mais la technologie a assez évolué, cela facilite vraiment la vie au senior, et dire que de nos jours il y a des tablettes spécialement conçues pour les seniors et des ordinateurs aussi, comme quoi ils ne sont plus à l’abandon…

  6. montesca

    Pour ceux qui préfèrent préserver leur intimité, il n’y a rien de tel que l’indépendance. Mais arrivé à un certain âge, et surtout quand on commence à perdre son autonomie, mieux vaut envisager d’autres solutions comme la collocation…
    Stéphanie

  7. damien

    pas bete du tout j y refechit

Laissez votre avis sur cet article