Réussir un mariage chrétien

12 Sep 2012 par

Réussir un mariage chrétien

Votre souhait le plus cher est mariage chrétien, avec à la clef, l’ensemble sacramentel ? Sachez que l’eucharistie de votre communion conjointe solidifiera votre mariage chrétien, et ce quelle que soit votre confession chrétienne. Sachez cependant, que dans le cadre d’un mariage chrétien, quelques rites peuvent différer. L’oecuménisme de votre rencontre sera votre TOB. Vous côtoierez les saints avec le mariage chrétien. Auréolé du zénith au nadir, pour le meilleur et pour le pire, votre mariage chrétien ne noiera pas le poisson. Chrétien, Chrétienne, réussissez votre mariage chrétien grâce à une rencontre sérieuse. Votre mariage chrétien n’est pas l’affaire d’un jour, d’un week-end, d’une semaine ou un mois mais d’une relation suivie. Même à 50 ans, ne désespérez pas, ruminant que refaire votre vie à votre âge ne serait pas très orthodoxe. Votre (re)mariage chrétien soutiendra l’abside de votre succès. Alors, frère ou sœur en Christ, envie d’un mariage chrétien ?

L’engagement chrétien du couple
Soyez honnête dans votre mariage chrétien (Hébreux 13 : 4 : « que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal exempt de toute souillure… »). Votre mariage chrétien oublie le passé et trace le futur. N’ayez nulle crainte, même dépité(e), le mariage chrétien est fait pour vous ainsi que l’enseigne la Bible : « L’Eternel Dieu dit : il n’est pas bon que l’homme soit seul, je lui ferai une aide semblable à lui. L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux des cieux, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme. Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs ; mais pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l’appellera femme parce qu’elle a été prise de l’homme.

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair ».

Alors toujours dubitatif(ive) sur votre mariage chrétien ? Les anges à vos côtés soutiendront votre mariage chrétien. N’hésitez-plus : faites le mariage chrétien vôtre, cheminez.

Je vous souhaite un beau mariage chrétien et prospère.

Cordialement,

Fabrice Béguin
www.affinites-rencontres.com

(Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Merci de partager cet article sur Facebook, en cliquant sur le bouton J’AIME)

Les recherches courantes:

Lectures complémentaires:

Articles similaires

Partager

3 Commentaires

  1. Danielle

    Nouvelle venue sur votre site, je suis positivement surprise de votre article sur le mariage chrétien qui ne contient pas que des banalités mais présente des versets « in extenso », ce n’est pas si fréquent. Cela dénote une volonté consciencieuse de penser à tous ceux qui peuvent se présenter à vous, avec leurs différences, leurs tendances et..leurs désirs.
    Je ne suis plus toute jeune, je me suis mariée deux fois en me trompant de personne, et jamais devant Dieu. Il me semble qu’il serait peut-être un peu tard parce que le couple qui se présente devant l’autel projette de fonder une famille, ce qui n’est plus le cas après…un certain âge ! On peut évidemment voir les choses sous un autre angle : on « forme » une nouvelle famille, ce que d’aucuns appellent « une famille recomposée », ce qui est parfois délicat.
    Il n’est plus permis de se tromper lorsque le temps qui nous reste semble compté, et que l’urgence d’aimer « enfin » et de l’être en retour se fait autant sentir, finalement bien plus que lorsqu’on a 20 ou 30 ans car on a enfin compris que l’important ce sont les sentiments, la complicité, la tendresse, la douceur… le sexe, lui, n’a plus la même importance (enfin…je parle pour moi, excusez-moi!).
    Je voyais l’avenir plutôt sous la forme d’un PACS, mais votre article me fait réfléchir. En même temps, quel chrétien voudra d’une femme deux fois divorcée ? C’est un peu culpabilisant, mais cela ne s’est passé de cette façon que pour sauver ma vie…
    Si Dieu le veut, je trouverai l’amour – toujours aussi fort – par votre intermédiaire ! Merci d’avance.

    • Bonjour Danièle,

      Merci pour votre commentaire et de soulever la problématique du remariage entre chrétiens.

      La vie n’est pas un long fleuve tranquille et est faite d’épreuves et expériences.

      Dans l’absolu théologique, le Vatican rappelle qu’une femme a été faite pour un homme et réciproquement.

      Seulement dans la réalité, le mariage, cette alliance d’un couple désireux de couronner leur relation, parfois en crise en trouve plus d’autre solution que la séparation.

      L’Eglise Réformée, elle reconnaît ces aléas de la vie et accepte le remariage.

      Chaque branche a sa propre approche de la possibilité ou non de remarier, toutes ces branches demeurent chrétiennes.

      En l’occurrence, un chrétien déjà marié, s’il retrouve un nouvel amour durable, ne trouvera aucune objection auprès de prêtres ou pasteurs libéraux à faire célébrer l’union.

      A défaut, au sein de l’église vaticane, une bénédiction est possible , cette même bénédiction présente en moult rituels dans le syncrétisme bouddhique et les religions traditionnelles.

      Bien amicalement,

      Fabrice Béguin
      Conseiller en relations humaines
      http://www.affinites-rencontres.com

  2. martine

    Cela fait un bon moment que je n avais pas apprecie une lecture de ce niveau

Laissez votre avis sur cet article