Vais-je aimer un jour ou l'autre

Beaucoup des membres de Kapler se posent cette question au début : Vais-je aimer un jour ou l’autre. En réponse ils n’attendent pas des encouragements polis et impersonnel. Ils veulent une réponse claire à leur inquiétude qui est : Vais-je aimer un jour ou l’autre ?

Pour leur répondre, souvent je leur raconte l’histoire d’Alain V… Ce monsieur avait rejoint Kapler en son temps. Il a laissé un bon souvenir à toute l’équipe. Sa véritable histoire illustre bien la question : Vais-je aimer un jour ou l’autre ?

Pour lui, tout a commencé en regardant des dessins… mais je lui laisse la parole

« En septembre 1985, mon amie Louise organisait le vernissage de l’exposition de ses dernières œuvres. Il n’était pas question que je rate cet événement. Surtout qu’à l’époque je me posais la question vais-je aimer un jour ou l’autre. Je voulais voir cette femme nommée Isabelle qui était son modèle et dont elle avait fait plusieurs portraits à la fois surréalistes et intimes…

Isabelle sur ces dessins avait un visage si extraordinaire si incroyable que je mourrais d’envie de la connaître. J’entendis Louise l’accueillir. Sa voix était un rien enrouée – sans doute parce qu’elle fumait – mais aussi, elle était grave, sensuelle, harmonieuse. Je fus le premier à la voir. Elle venait droit sur moi sans le savoir, elle bavardait avec Louise et je fus bouleversé par son charme insolite qui était aussi envoûtant que sur les dessins. Et là je ne posais plus la question : Vais-je aimer un jour ou l’autre. Mon cœur avait comprit.

Aujourd’hui 25 années ont passé et je ris ou plutôt je rougis de ma naïveté, de ma maladresse. J’en retiens deux choses. D’abord que j’ai eu bien de la chance de rencontrer cette femme exceptionnelle. Ensuite que notre rencontre malgré ma maladresse, mon manque d’initiative fut un vrai bonheur pour tous les deux. Donc à la question, vais-je aimer un jour ou l’autre, je réponds oui. A tous ceux qui se demandent : Vais-je aimer un jour ou l’autre, la réponse est Oui. Mais il faut que cet amour soit partagé et ne reste pas virtuel.

Une chanson illustre à merveille ce thème Vais-je aimer un jour ou l’autre. Vous en connaissez certainement l’air, les paroles sont en anglais. C’est le grand Dean Martin qui la chante : Everybody love somebody.

Ne vous posez plus cette question : Vais-je aimer un jour ou l’autre. Inscrivez-vous sur un site reseau-Kapler.

Bien amicalement

Alain Lesage
Le Doc.Blogueur

(Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Merci de partager cet article sur Facebook, en cliquant sur le bouton J’AIME)

Bonjour, je m’appelle Alain Lesage, Directeur de la fédération Kapler. Kapler est un réseau d’agences matrimoniales de proximité qui prospère grâce à ses nombreux partenaires indépendants. Depuis 25 ans, Kapler oeuvre au bonheur de nombreux couples français. Nous redonnons espoir, dialoguons et permettons la rencontre de personnes faites pour s’entendre. Le travail de nos directeurs d’agence indépendants est primordial. Ce sont eux qui vont au contact des personnes seules et les accompagnent jusqu’à leur nouveau couple. C’est cette philosophie de la proximité qui fait notre succès. La promesse de Kapler est d’offrir des rencontres de qualité, dans une démarche humaine et sociale. Si, dans votre projet de recherche d’emploi ou de reconversion professionnelle, c’est aussi cet aspect humain qui vous anime, alors vous êtes au bon endroit.

5 réponses pour “Vais-je aimer un jour ou l’autre ?”

Laisser un commentaire